back-to-top

Implantation des panneaux

Règles d’implantations, normes sur la signalisation… Retrouvez dans cet article un guide complet pour vous aider dans l’implantation de vos panneaux de signalisation : panneaux de chantier, panneaux de police et panneaux de directionnelle.

SOMMAIRE

(cliquez pour accéder à la partie souhaitée)

1 – Généralités

2 – Implanter une signalisation temporaire

3 – Implanter une signalisation permanente

3.1 – Implanter une signalisation permanente police

3.2 – Implanter une signalisation permanente directionnelle


1 – Généralités

Les films rétroréfléchissants

Il existe 3 échelles de films rétroréfléchissants avec différentes distances de visibilités :

Classification de la visibilité des différents films rétroréfléchissants 3M - Groupe Self Signal

Nos films proviennent du leader du marché 3M.

Ils sont garantis en impression numérique contre tout défaut de bullage, plissement, décollement, ou défaut de rétro-réflexion.

3M films rétroréfléchissant - Groupe Self Signal

Le film en Classe 1/T1 a une garantie de 7 ans, et les Classe 2/T2 et 3/T2 Fluo ont quant à eux une garantie de 12 ans.

Principes fondamentaux

Afin de garantir une bonne sécurité pour l’ensemble des usagers de la route, la signalisation se doit de respecter 5 principes :

  • Principe d’adaptation : La signalisation doit être adaptée aux circonstances qui l’imposent sans contraindre de manière excessive la circulation publique.
  • Principe de cohérence : La signalisation peut donner des indications différentes de celles de la signalisation permanente. Celle-ci doit être masquée provisoirement pour éviter tout risque.
  • Principe de valorisation : La signalisation impose de rendre crédible aux usagers la situation annoncée. Il est donc essentiel de veiller à l’évolution de la signalisation dans le temps et dans l’espace.
  • Principes de concentration : La nécessité d’implanter des dispositifs parfois importants sur une distance relativement courte impose des contraintes particulières.
  • Principe de lisibilité : La signalisation doit être implantée de façon lisible conformément à l’art. 125 pA : dimension, localisation, hauteur, rétro-réflexion, nombre, etc.

(IISR-8ère partie – Art.120)

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

2 – Signalisation temporaire

La signalisation temporaire a trait aux modifications momentanées des conditions de circulation : obstacles,
dangers fortuits, mesures temporaires d’exploitation du trafic, chantiers fixes, chantiers mobiles. Elle est assurée
par des dispositifs implantés de façon non permanente.

Classification

Classification et implantation des films rétroréfléchissants pour signalisation temporaire - Groupe Self Signal

Interdistances entre les panneaux

Interdistances à respecter entre les panneaux de signalisation temporaire selon leur zone d'implantation  - Groupe Self Signal
Les panneaux grande et très grande gamme doivent être obligatoirement montés verticalement (inclinaison verticale maxi de plus ou moins 5°)

Dimensions des panneaux

Dimensions des panneaux de signalisation temporaire - Groupe Self Signal

Exemples d’implantations

Pose sur route bidirectionnelle avec deux voies de circulation

Implantation de signalisation temporaire sur route bidirectionnelle avec deux voies de circulation - Groupe Self Signal

Pose sur route bidirectionnelle avec circulation alternée

Implantation de signalisation temporaire sur route bidirectionnelle avec circulation alternée - Groupe Self Signal

Travaux empiétant sur la chaussée

Implantation de signalisation temporaire sur route avec travaux empiétant sur la chaussée - Groupe Self Signal

Rue à chaussées séparées (vitesse = 70km/h)

Implantation de signalisation temporaire rue à chaussées séparées - Groupe Self Signal

Travaux sur giratoire neutralisant une entrée

Implantation de signalisation temporaire sur route avec travaux sur giratoire neutralisant une entrée - Groupe Self Signal

Chantier fixe sur accotement

Implantation de signalisation temporaire sur route avec chantier fixe sur accotement - Groupe Self Signal

Circulation à double sens

Implantation de signalisation temporaire sur chaussée à circulation à double sens - Groupe Self Signal

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

3 – Signalisation permanente

Depuis le 1 janvier 2013, la réglementation exige un double marquage : CE + NF complémentaire sur les panneaux permanents de police et directionnels pour l’équipement les voies ouvertes à la circulation routière.

Explication d'une étiquette de certification NF et CE pour panneaux de signalisation permanents - Groupe Self Signal

Les panneaux de signalisation routière permanente ne peuvent être mis en service sur les voies du domaine public routier au sens de l’article L. 111-1 du code de la voirie routière et sur les voies privées ouvertes à la circulation publique au sens de l’article R. 163-1 du même code, que s’ils sont munis des marquages CE et NF ou autres marques d’attestation de la conformité.

Arrêté RNER du 30 septembre 2011 – Art.2

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

3.1 – Permanente police

Dimensions des panneaux

Tableau des dimensions des panneaux de signalisation permanente police, en fonction de leur gamme et de leur domaine d'emploi - Groupe Self Signal

Règles générales d’implantation

Implantation des panneaux de danger en agglomération - Groupe Self Signal

Les panneaux de danger, à l’exception du panneau A18 sont toujours implantés en signalisation avancée, avant le point au le début de la zone à signaler.

Ils ne sont complétés par un panonceau de distance M1 que si la distance d’implantation est différente de celle définie au paragraphe ci-dessous.

Implantation des panneaux de danger hors agglomération - Groupe Self Signal

Hors agglomération, la distance normale d’implantation est comprise entre 100 et 200 m. Elle est choisie aussi proche que possible de 150 m sur route et 200 m sur autoroute. Dans le cas de difficultés spéciales sérieuses ou avantages marqués à la modifier, cette distance peut être modifiée.

IISR-2ème partie – Art.25

En agglomération, la distance normale d’implantation est comprise entre 0 et 50 m ; et est choisie aussi proche que possible de 50 m.
Si les panneaux de danger sont placés à une distance différente de la distance normale d’implantation, ils sont complétés par un panonceau de distance M1.

On peut utiliser cette possibilité pour augmenter la distance d’implantation qui ne doit pas excéder 400 m hors agglomération et 150 m en agglomération. Le panneau est alors répété à mi-distance environ ; et les deux panneaux portent dans ce cas des panonceaux de distance M1.

La réduction, hors agglomération, de la distance d’implantation à une valeur inférieure à 100 m doit être exceptionnelle et tenir compte tout spécialement de la distance de visibilité du panneau et de la vitesse habituellement pratiquée sur la route. Cette distance ne doit pas être inférieure à 50.

Distances d'implantation des panneaux de police - Groupe Self Signal

IISR-2ème partie – Art.25

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

Zone de ralentissement en zone urbaine

Une zone de ralentissement est la garantie d’une sécurité accrue dans les zones sensibles. Elle peut être mise en place par divers moyens :

1 – Les coussins berlinois

Retrouvez notre actualité regroupant toutes les informations à connaître pour l’implantation de vos coussin berlinois :

2 – Les radars pédagogiques

Implanté en zone urbaine, il permet de réduire efficacement la vitesse des automobilistes dans les zones à risques.

Il est impératif de respecter certaines règles d’implantations, qui sont les suivantes :

  • Le radar doit être implanté sur le côté droit de la chaussée, dans le sens de circulation
  • Aucun obstacle ne doit le masquer (arbre, poteau, panneau etc.)
  • Conserver une largeur libre de tout obstacle de 1.40m autour du poteau du radar
  • Le radar est fixé à une hauteur de 2.20m
  • Le poteau de fixation doit être d’une bande contrastante entre 1.20m et 1.40m de hauteur.
Radar pédagogique - Groupe Self Signal

L’implantation d’un tel dispositif permet de recueillir de nombreuses données, permettant notamment de contrôler l’efficacité de la mise en place du radar.

Retrouvez plus d’informations sur la mise en place des radars pédagogiques en consultant l’Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière : IISR

3 – Les zones à vitesse réduite

Afin de réduire la vitesse dans les zones urbaines fréquentées par les piétons et cyclistes, usagers de la route vulnérables, il est possible d’implanter une signalisation adaptée. Plusieurs types de zones peuvent être implantées :

3.a – Zone 30
Panneau Zone 30 B30 - Groupe Self Signal
B30
  • Signalée par un panneau B30 en entrée de zone, pouvant être complété par un marquage au sol.
  • Le signalement de la sortie de cette zone est ponctué par un panneau B51 de fin de zone ; ou d’un B52 d’entrée de zone de rencontre ; ou d’un B54 d’entrée d’aire piétonne (ces deux derniers peuvent être complétés par un marquage au sol).
3.b – Zone de rencontre
Panneau Zone de rencontre B52 - Groupe Self Signal
B52
  • Signalée par un panneau B52 placée à chaque entrée de zone
  • Peut être complétée par un marquage au sol
  • La sortie de zone de rencontre est signalisée par un panneau B53 de fin de zone ; ou d’un B54 d’entrée d’aire piétonne ; ou d’un panneau B30 d’entrée de zone 30 (ces deux derniers peuvent être complétés par un marquage au sol).
3.c – Aire piétonne
Panneau Aire Piétonne B54 - Groupe Self Signal
B54
  • Signalée par un panneau B54 à chaque entrée de zone
  • Peut être complétée par un marquage au sol
  • Le panneau B54 est exclusivement implanté en signalisation de position, et peut être complété par les panonceaux M11b1 ou M11b2
  • La signalisation de la sortie de l’aire piétonne se fait par un panneau B55 de fin de zone ; ou d’un B30 d’entrée de zone 30 ; ou d’un B52 d’entrée de zone de rencontre (ces deux derniers peuvent être complétés par un marquage au sol).
Panonceau M11b1  - Groupe Self Signal
M11b1
Panonceau M11b2  - Groupe Self Signal
M11b2

La signalisation énoncée précédemment n’est implanté qu’exclusivement en position. De plus, le panneau B55 ne doit pas être complété par un panonceau.

Panneau de fin d'Aire Piétonne B55 - Groupe Self Signal
B55

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

3.2 – Permanente directionnelle

Règles concernant les dimensions et supports

Dimensions et supports pour la signalisation permanente directionnelle ARMEN et ARMOR- Groupe Self Signal

Utilisation des films rétroréfléchissant

En agglomération

  • Classe 1 correspond au niveau
    minimal.
  • Classe 2 obligatoire ou classe 3 pour les panneaux sur sections
    ≥ 70 km/h et panneau type AB.

En rase campagne

  • Classe 1 correspond au niveau
    minimal.
  • Classe 2 obligatoire ou classe
    3 pour les panneaux et
    panonceaux implantés à plus de 2m de hauteur.

Autoroutes et routes à grande circulation

  • Classe 2 obligatoire pour les panneaux et panonceaux implantés quelle que soit la hauteur.
  • Classe 3 peut être utilisé à plus de 2m de hauteur.

Il est possible d’utiliser le classe 2 en lieu et place du classe 1. L’emploi de la classe 3 est interdit en dehors des cas désignés ci-dessus.

Les couleurs et leurs domaines d’emploi

Panneau directionnel autoroute bleu - Groupe Self Signal
Panneau directionnel vert - Groupe Self Signal
Panneau directionnel blanc - Groupe Self Signal

Vert

En agglomération
et autres pôles
générateurs de trafic qui ont été définis pour
les relier

Blanc

Dans autres cas

Jaune

Indications de direction à caractère temporaire ou d’exploitation

Marron

  • Panneaux d’animations
    sur autoroute
  • Panneaux
    d’informations
    culturelles et
    touristiques

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

La composition d’un panneau

1 – Gamme de caractères

Les différentes gammes de hauteur de caractères sont les suivantes : 400, 320, 250, 200, 160, 125, 100, 80, 62,5, 50, 40, 30 et 20 mm.
Pour garantir la lisibilité, la hauteur de caractères est déterminée en fonction de la vitesse d’approche des véhicules. Cette vitesse permet de définir la hauteur de base (Hb) qui elle même définira la hauteur de composition (Hc), c’est-à-dire la hauteur des caractères.

2 – Détermination de la hauteur de base en mm (HB)

Vitesse autorisée (en km/h) ≤=50 70 90 110 130
Voiries à caractéristiques
autoroutières ou assimilées
/ 160 200 250 300
Autres voiries 100 100 125 / /

Cas particulier des panneaux D21 :
– en l’absence d’un panneau de présignalisation, la hauteur de base (Hb) est augmentée d’une gamme ;
– pour tenir compte de l’éloignement du panneau par rapport à l’endroit où l’usager effectue sa manœuvre, la hauteur de base est ainsi adaptée :

Eloignement Hauteur de base (Hb)
Inférieur à 15 m =
De 15 à 50 m Augmentée de d’une gamme
Supérieur à 50 m Augmentée de deux gammes

3 – Détermination de la hauteur de composition (HC)

Couleurs des panneaux, registres et encarts Hauteur de composition (Hc)
Noir, bleu, vert, rouge et marron Hb + 1 gamme
Blanc et jaune Hb

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

Les règles fondamentales

Selon l’IISR (partie 5), trois règles fondamentales régissent la réalisation de la signalisation de direction :

1 – La règle de continuité

Elle garantit à l’usager que l’information qui lui a été donnée une fois, lui sera fournie tout le long de son itinéraire jusqu’à son point de destination.

La couleur de haut en bas : Le bleu est la couleur prioritaire, puis le vert, le blanc et le jaune.
Pour chaque couleur, les mentions sont inscrites de haut en bas par ordre de distance décroissante.

Règle de continuité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

2 – La règle de lisibilité

Elle conduit notamment à sélectionner un nombre limité de mentions compatibles avec les possibilités de lecture dynamique de l’usager.

En présignalisation, le nombre total des mentions signalées simultanément pour une même direction ne doit jamais dépasser 6. Le nombre total de mentions d’une même couleur ne doit jamais dépasser 4 pour une direction donnée.

Règle de lisibilité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

3 – La règle d’homogénéité

Elle assure à l’usager un aspect identique de la signalisation pour des configurations géométriques identiques et ce, quelle que soit la région traversée.

Règle d'homogénéité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

— /wp:column –>
Panneau directionnel jaune temporaire - Groupe Self Signal
Panneau directionnel marron - Groupe Self Signal

Bleu

Vert

En agglomération
et autres pôles
générateurs de trafic qui ont été définis pour
les relier

Blanc

Dans autres cas

Jaune

Indications de direction à caractère temporaire ou d’exploitation

Marron

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

La composition d’un panneau

1 – Gamme de caractères

Les différentes gammes de hauteur de caractères sont les suivantes : 400, 320, 250, 200, 160, 125, 100, 80, 62,5, 50, 40, 30 et 20 mm.
Pour garantir la lisibilité, la hauteur de caractères est déterminée en fonction de la vitesse d’approche des véhicules. Cette vitesse permet de définir la hauteur de base (Hb) qui elle même définira la hauteur de composition (Hc), c’est-à-dire la hauteur des caractères.

2 – Détermination de la hauteur de base en mm (HB)

Vitesse autorisée (en km/h)≤=507090110130

Voiries à caractéristiques
autoroutières ou assimilées

/160200250300

Autres voiries
100100125//

Cas particulier des panneaux D21 :
– en l’absence d’un panneau de présignalisation, la hauteur de base (Hb) est augmentée d’une gamme ;
– pour tenir compte de l’éloignement du panneau par rapport à l’endroit où l’usager effectue sa manœuvre, la hauteur de base est ainsi adaptée :

EloignementHauteur de base (Hb)
Inférieur à 15 m=
De 15 à 50 mAugmentée de d’une gamme
Supérieur à 50 mAugmentée de deux gammes

3 – Détermination de la hauteur de composition (HC)

Couleurs des panneaux, registres et encartsHauteur de composition (Hc)
Noir, bleu, vert, rouge et marronHb + 1 gamme
Blanc et jauneHb

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

Les règles fondamentales

Selon l’IISR (partie 5), trois règles fondamentales régissent la réalisation de la signalisation de direction :

1 – La règle de continuité

Elle garantit à l’usager que l’information qui lui a été donnée une fois, lui sera fournie tout le long de son itinéraire jusqu’à son point de destination.

La couleur de haut en bas : Le bleu est la couleur prioritaire, puis le vert, le blanc et le jaune.
Pour chaque couleur, les mentions sont inscrites de haut en bas par ordre de distance décroissante.

Règle de continuité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

2 – La règle de lisibilité

Elle conduit notamment à sélectionner un nombre limité de mentions compatibles avec les possibilités de lecture dynamique de l’usager.

En présignalisation, le nombre total des mentions signalées simultanément pour une même direction ne doit jamais dépasser 6. Le nombre total de mentions d’une même couleur ne doit jamais dépasser 4 pour une direction donnée.

Règle de lisibilité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

3 – La règle d’homogénéité

Elle assure à l’usager un aspect identique de la signalisation pour des configurations géométriques identiques et ce, quelle que soit la région traversée.

Règle d'homogénéité et de conformité pour la signalisation directionnelle - Groupe Self Signal

Pour tout renseignement complémentaire contactez-nous :

Accéder à nos produits de signalisation directionnelle

[/vc_column_text]

[/vc_column][/vc_row]